Blog
Des articles, des vidéos et des guides thématiques pour améliorer votre quotidien et agir à votre échelle.
Vivre de son rêve est la plus belle des réussites
15/06/2022
par
Marion M.

Partager sur

Vivre de son rêve est la plus belle des réussites

Il est très difficile une fois adulte de se séparer de tous les diktats et injonctions que nous avons reçus lorsque nous étions enfant. Cela peut être des diktats envoyés par la société elle-même, ou dans l’éducation. En quelques exemples non exhaustifs, voici à quoi ils ressemblent : « travaille bien à l’école sinon tu finiras comme le monsieur qui nettoie les détritus », « soit une gentille petite fille souriante et toujours sage », « ne pleure pas, les garçons ne pleurent pas », « une jolie petite fille porte des robes ». Ces phrases ont tellement été ancrées dans notre tête qu’elles font inconsciemment parties de nous et continuent de nous dicter notre façon d’être aujourd’hui. Et bien qu’elles nous aient aussi été utiles dans notre vie, elles peuvent aussi nous bloquer dans notre évolution personnelle.

 

Pour vous donner un exemple, j’ai toujours cru qu’il était bien d’être une petite fille sage, qui ne se prononçait pas trop, qui ne prenait pas trop de place et qui faisait plaisir aux autres. Bien sûr, tout en gardant une ligne parfaite et un visage lisse comme un poupon. Et malgré mon envie forte de rester la « petite fille parfaite », rien ne s’est déroulé comme prévu. Mon corps en premier m’a fait comprendre que ça ne se passerait pas comme cela. Il a pris des formes, il a aussi pris des marques et des imperfections. Puis, des passions comme l’écriture et la psychologie sont venues me frapper de plein fouet et ont remis en question cette stature de petite fille parfaite. J’ai souvent voulu étouffer cela et j’ai fait des études comme il fallait, avec un métier comme il fallait, pour m’assurer une vie comme il fallait. Bien que ces années aient été extrêmement bénéfiques et que je ne regrette absolument aucun de mes choix, elles ont été douloureuses et pénibles. Je n'y étais pas heureuse et je ne me retrouvais pas dans ce rôle que l’on me donnait. En 2012, à la mort de mon père, j’ai failli partir, tout plaquer. Mais une petite voix intérieure me disait que ce n’était pas le moment. En 2015, je suis devenue Maman pour la première fois et de nouveau l’envie d’autres choses. C’est à ce moment que j’ai quitté la société qui m’a donné mon premier emploi pendant de nombreuses années mais encore une fois, rien ne s’est passé comme prévu. À chaque nouvelle entreprise où je travaillais, je ne trouvais jamais ma place. Jusqu’en 2020, où je me suis dit qu’il était temps désormais de m’écouter. En réalité, c’est plutôt l’Univers qui m’a forcé à m’écouter en m’envoyant une panoplie d’expériences douloureuses : un licenciement non planifié, un confinement non planifié non plus, avec un avortement non prévu non plus. Mais dans ce plus triste cumul d’expérience, j’ai su qu’il était temps de me prendre réellement en main et de faire ce qui vibrait à l’intérieur de moi.

 

Bien sûr, le passage fut difficile et de nombreuses personnes ont tenté de m’en dissuader. Mais ma peur était déjà assez grande pour prêter attention aux leurs. J’ai mis un an à me former et à dépenser tout l’argent que mon mari et moi avions. En juillet 2021 j’ai ouvert ma structure en tant qu’indépendante avec quelques clients, et très peu d’argent. Nous avons vécu des périodes très dures, et la plus dure a été entre février et avril de cette année, période pendant laquelle nous n’avions plus rien, à part des amis fidèles pour nous aider à dépasser cette étape douloureuse de notre vie. Aujourd’hui, la situation s’est améliorée, même si parfois nous comptons encore notre argent. Mais nous sommes heureux parce que nous savons que nous avons vécu le pire et que nous l’avons dépassé. Et surtout, nous savons que nous vivons nos plus belles années, épanouis et heureux de cette liberté de temps, d’action, heureux de vivre de cette passion.

 

Il est sûr que j’ai dû faire un énorme travail sur mes croyances limitantes, sur mes gros blocages et aussi sur mon rapport à l’argent. Mais vivre de mon rêve, exactement comme je le visualisais lorsque j’étais adolescente, est ma plus grande réussite.

 

L’éducation et la société nous montrent une facette de la réalité. C’est à nous-même d’aller chercher la facette qui nous correspond réellement. Parfois elle est proche de celle de l’éducation et de la société et parfois elle en est très éloignée. Et cela importe peu, du moment qu’elle vous convienne réellement.

 

Je vous invite à tout à chacun de vivre de vos rêves, à votre façon, parce que c’est juste pour vous, parce que c’est vous ! Parce qu’il n’existe pas meilleure réussite que celle de se lever le matin avec la joie de faire ce qui vibre en nous.

 

Je vous souhaite une belle journée !

 

Marion

 


 

Et pour en savoir plus sur Marion, rendez-vous sur page EkôActrice içi :
https://ekoacteurs.com/reseau/150/marion-mokhtariimago

Services aux
professionnels
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer une meilleure expérience sur notre site grâce à l'analyse de votre navigation (Hubspot & Google Analytics)
Accepter Refuser